Recruter des fans, est-ce augmenter la notoriété de la marque ?

Avant-propos : Nous parlons ici de recrutement de fans qualifiés. Même si ça semble évident, la précision reste utile.

S’il y a bien un sujet qui revient souvent dans les échanges avec nos clients, c’est le recrutement de fans. Et en général, cet objectif est presque toujours abordé pour de mauvaises raisons !

 

 

Parmi le top 3 des justifications des clients :

  • Il faut rattraper / dépasser / distancer la concurrence
  • Il faut atteindre un volume qui donne une image sérieuse de la marque (« parce qu’avoir seulement 108 fans ce n’est pas génial pour l’image »)
  • Il faut augmenter notre audience organique, ce qui augmentera aussi la notoriété de la marque.

 

Alors que les 2 premiers points (souvent exigés par la direction de la marque) peuvent s’entendre et se défendre selon les situations, le dernier est quant à lui une fausse idée.
La réponse au titre de l’article est donc : NON, recruter des fans ne permet pas d’augmenter la notoriété de la marque.

 

Voici pourquoi :

 

Recruter des fans, c’est cibler des profils de cliqueurs (et c’est cher) !

 

Lorsque vous choisissez l’objectif « recruter des fans », Facebook va vous aider à toucher au sein de votre ciblage les utilisateurs qui interagissent le plus avec les publications. Car pour devenir fan il faut interagir et cliquer sur le bouton d’action prévu a cet effet.
Problème : il n’y a que 10% de « grands cliqueurs » et cela coûte en moyenne 5,5x plus cher de les toucher avec votre publicité.

 

Les cliqueurs sont 5,5x plus chers

En plus de payer très cher la diffusion, vous vous privez de toute une partie de votre cible. En effet, les 90% qui ne sont pas « grands cliqueurs » ne seront pas touchés.

Recruter des fans, n’augmente pas forcément votre visibilité 

 

En ciblant des cliqueurs, vous vous focalisez sur des utilisateurs peu qualitatifs en terme d’attention : il y a fort à parier que les cliqueurs suivent déjà beaucoup de pages. Même une fois recruté, la concurrence restera rude pour que votre publication organique passe devant celles des autres marques suivies par votre nouveau fan.

Pour rappel, c’est l’algorithme Facebook qui décide si votre publication mérite d’être vue par votre audience, en fonction d’un quality score.

Donc recruter 1000 personnes n’augmente pas votre portée organique de 1000 personnes.

 

Il n’y a pas de corrélation entre les clics/l’engagement et la mémorisation publicitaire.

 

Ce que dit une étude Nielsen : Les clics ne profitent pas à la notoriété d’une marque ni à l’intention d’achat.

 

Clics non corrélés à la mémorisation pub

 

En obtenant des clics sur votre pub de recrutement (ou sur vos publications organiques), vous n’augmentez pas la mémorisation publicitaire de votre marque. Cela n’a donc pas d’impact sur votre notoriété de marque.

 

Ce que dit une étude interne Facebook : L’optimisation vers la notoriété de marque a donné une mémorisation publicitaire 60% plus élevée qu’une optimisation vers l’interaction.

 

+60% de mémorisation pub avec objectif de notoriété

 

Pour augmenter la mémorisation publicitaire de votre marque (et donc votre notoriété), il faut poursuivre d’autres objectifs marketing que le recrutement de fans. Si cela fait partie de votre stratégie, nous nous ferons un plaisir d’y réfléchir avec vous !

Jimmy

Responsable du pôle Média de l'agence On Prend Un Café, Jimmy LEROY accompagne quotidiennement les clients de l'agence.