30
Juil 2014

[Dossier : Les Meilleures Opé sur Instagram] 2/5 Heineken Crack the US Open


Cette semaine on vous présente une opération orchestrée par Heineken à l’occasion de l’US Open 2013 : Crack The US Open De quoi ça parle ? Heineken, sponsor officiel de l’US Open de tennis, a décidé de faire gagner à ses abonnés Instagram 5 paires de tickets pour la finale de l’édition 2013. Mais au …


Cette semaine on vous présente une opération orchestrée par Heineken à l’occasion de l’US Open 2013 : Crack The US Open

De quoi ça parle ?

Heineken, sponsor officiel de l’US Open de tennis, a décidé de faire gagner à ses abonnés Instagram 5 paires de tickets pour la finale de l’édition 2013. Mais au lieu d’un banal tirage au sort, la marque de bière a opté pour beaucoup plus original : une chasse au trésor sur Instagram ! Au départ, une photo panoramique géante, à la taille d’un gradin de cours de tennis, divisée en 250 photos Instagram et uploadée sur le compte dédié à l’opération. Il suffit alors de faire pivoter son téléphone et de faire défiler l’écran pour parcourir le gradin. Le principe : retrouver parmi la foule le personnage tenant dans sa main 2 tickets pour la finale. Tout commence avec un indice diffusé sur le compte Instagram principal de la marque. Muni de cet indice, le participant se rend alors sur le compte Instagram dédié à l’opération où la chasse au trésor peut commencer. Il doit d’abord retrouver dans la foule le personnage correspondant au premier indice. En cliquant sur l’image concernée, le participant découvre le prochain indice qui le conduira à un autre membre de la foule. Il navigue ainsi d’image en image et de personnage en personnage, jusqu’à trouver celui tenant dans sa main les 2 tickets gagnants. Pour gagner il suffit d’être le premier à commenter l’image finale. En tout, c’est donc 5 chasses au trésor qui ont eu lieu. Pour y voir plus clair, on vous conseille cette vidéo (en anglais) :

Pourquoi ça marche ?

L’opération joue indiscutablement sur l’esprit de compétition des amateurs de tennis : ainsi il faut être le plus rapide pour parvenir à décrocher les tickets. Mais le côté bon-enfant du dispositif, qui n’est pas sans rappeler les mythiques « Où est Charlie? », y est aussi pour beaucoup. Bien entendu, la dotation finale est également très motivante pour les participants (deux places pour la finale du tournoi) qui n’hésitent alors pas à participer à ce jeu pour les gagner. Et lorsque l’on échoue à la première énigme, on est encore plus motivé pour participer aux suivantes et retenter sa chance ! Mais, comme on peut le remarquer en visitant le profil de l’opération @crack_the_us_open, de nombreuses personnes ont participé, et ce même après que les tickets aient été gagnés (par les premiers à résoudre chaque énigme). Preuve que la dotation ne fait pas tout, et que la mécanique est assez intéressante pour vivre l’expérience au delà de l’appât du gain ! Screenshot_2014-07-24-15-41-09

Ce qui nous a plu :

Alors qu’Instagram est plutôt un réseau de la démonstration, où chacun partage des photos persos, Heineken a complètement détourné cet usage premier. En effet, il ne s’agit pas pour la marque de partager régulièrement des photos mais juste de proposer une seule photo géante immobile pendant toute la durée de l’opération. Instagram se transforme alors en plateau de jeu digital, où chaque photo correspond à une case du jeu et où les dés sont remplacés par les indices qui légendent les photos. L’utilisation du principe de la chasse au trésor est brillante puisqu’au final ce n’est pas tant le trésor qui intéresse les participants mais la « chasse » en elle même ! Au final, on obtient une opération ludique, addictive et surtout, très intelligente !   Pour l’instant Heineken n’a encore rien prévu pour l’édition 2014 du tournoi qui débutera le 23 août prochain. Mais vous pouvez être sûrs que nous allons surveiller cela de près et qu’on attend avec impatiente la nouvelle opé, en espérant qu’elle soit à la hauteur !
Cafetier Onprenduncafe

Toujours à bloc, spécialiste des grands crus et rigoureux dans le dosage, je suis cafetier chez OP1C (et il y a du taf !)