5
Juin 2014

Liker, écouter, partager : les réseaux sociaux musicaux imposent leur rythme


Alors que Twitter annonçait sa volonté de racheter la start-up allemande Soundclound pour regonfler son nombre d’utilisateurs, nous apprenons que le mariage n’aura pas lieu. Les réseaux sociaux musicaux, eux, n’ont jamais été aussi nombreux. Bien loin sont les années où Myspace dominait la sphère musicale du web. Difficile de se retrouver dans cette cacophonie …


Alors que Twitter annonçait sa volonté de racheter la start-up allemande Soundclound pour regonfler son nombre d’utilisateurs, nous apprenons que le mariage n’aura pas lieu. Les réseaux sociaux musicaux, eux, n’ont jamais été aussi nombreux. Bien loin sont les années où Myspace dominait la sphère musicale du web. Difficile de se retrouver dans cette cacophonie sociale. Nous suivons la mesure pour vous et nous vous proposons une playlist des meilleurs réseaux.

Soundclound : die unabhängige (l’indépendant)

Soundcloud logo

Depuis quelques jours, la rumeur ne faisait que s’amplifier : Twitter avait en ligne de mire Soundclound, mais finalement le mariage ne se fera pas. La start-up allemande pèse aujourd’hui 500 millions d’euros. Une somme conséquente pour la firme américaine. Le réseau social compte près de 250 millions de comptes soit autant que l’oiseau bleu.

Soundclound, réseau prisé par les musiciens indépendants et véritable plateforme de découverte, ne cesse de grossir. Handicap ou choix délibéré, Soundcloud n’a conclu aucun accord avec les maisons de disques. Ainsi, la plateforme ne peut proposer les chansons d’artistes signés que par le biais de ses membres, qui, eux, publient la musique d’une manière illégale ;-)

En termes de fonctionnalités, Soundcloud, correspond très bien à la définition que l’on se fait d’un réseau social. Les utilisateurs peuvent suivre d’autres membres, être suivis ou encore faire partie de groupes. Autres fonctionnalités de l’application : la création de playlists, les mentions J’aime et la possibilité de laisser un commentaire sur les morceaux des artistes.

Les options qu’on aime :

  • L’onglet « explore », pour découvrir de nouveaux artistes et de nouvelles chansons en fonction d’un style musical,
  • Le « Who to follow »afin de découvrir les artistes montant dans un pays donné.

Ce réseau est fait pour vous si : 

  • Vous êtes à la recherche de découvertes musicales,
  • Vous aimez les labels indépendants et les artistes alternatifs,
  • Vous souhaitez vous faire connaître et mettre en avant votre musique.
Soundcloud On Prend Un Café

Whyd : le Pinterest de la musique

logo-whyd

La plateforme fait une promesse : « toute la musique en un seul endroit ». Véritable agrégateur musical, Whyd permet à ses utilisateurs de créer leurs playlists à partir de morceaux issus de différentes plateformes du web comme Vimeo, Soundcloud, Dailymotion ou encore Spotify et Bandcamp très prochainement. La start-up parisienne s’est récemment installée au cœur de San Francisco à Rocket Space, l’incubateur où Spotify a fait ses débuts. C’est peut-être le signe d’un avenir radieux…

Tout comme Soundclound, les membres peuvent s’abonner à d’autres membres et suivre des artistes qui les intéressent. L’accueil de la plateforme propose, à l’image de Facebook, un fil d’actualité de ses contacts qui est une manière assez novatrice de faire de nouvelles découvertes musicales.

Les options qu’on aime :

  • Le principe d’agrégateur en lui-même,
  • Le fil d’actualité de ses « subscriptions »,
  • L’option sur Chrome permettant d’ajouter ses chansons directement sur ses playlists Whyd.

Ce réseau est fait pour vous si : 

  • Vous êtes du genre à oublier les noms de vos coups de coeur,
  • Vous oubliez souvent les codes de vos différents comptes ;-)
  • Vous n’êtes pas attaché à un réseau en particulier.

Capture d’écran 2014-05-26 à 15.14.45

Myspace : L’empereur déchu

logo_myspace

Crée en 2003, Myspace était le roi. Il représentait le plus gros réseau social mondial, devant Facebook jusqu’en avril 2008. Depuis, la plateforme a été peu à peu oubliée. Malgré l’aide de Justin Timberlake, Myspace ne parvient pas à se relever. Depuis 2012, le réseau social a fait peau neuve. Terminées les pages longues de 25 scrolls. Aujourd’hui Myspace propose une interface simplifiée, divisée en deux grandes catégories : votre profil et l’onglet « discover ». 

Le bémol : certains artistes ont, en quelque sorte, délaissé le réseau ; si bien que toutes les discographies ne sont pas mises à jour. En revanche, les artistes encore présents sur le réseau restent très actifs.

Les options que nous aimons :

  • L’onglet discover, qui ne permet pas de faire énormément de découvertes mais qui, en revanche, assure des redécouvertes.

Ce réseau est fait pour vous si : 

  • Vous êtes un nostalgique dans l’âme,
  • Ou si vous êtes un fan inconditionnel de Justin ;-)

New-Myspace-Main-Image

Last.fm : l’alternatif

lastfm-logo-WEB-510x433

Créé en 2002, ce réseau social était à la base un mélange entre une webradio et un site communautaire. Aujourd’hui, ce mélange reste encore le pilier de Last.fm. C’est un réseau social pouvant être caractérisé comme alternatif puisqu’il présente des options assez différentes des autres plateformes. En revanche, Last.fm reste assez limité d’un point de vu social.

Les options qu’on aime :

  • La radio combinée dans l’onglet « Ecouter », une radio conçue à partir de vos trois artistes préférés. La plateforme vous propose ensuite des chansons similaires (la radio fonctionne à l’aide de Youtube),
  • L’onglet « Concert », qui répertorie une grande partie des concerts et festivals ayant lieu en France (et en Europe) selon une date donnée.

Ce réseau est fait pour vous si : 

  • Vous êtes un amateur de concerts,
  • Vous recherchez des artistes similaires à vos goûts.

Capture d’écran 2014-05-26 à 15.25.11

Spotify / Deezer : Kings of pop

Spotify-Deezer

On ne les présente plus, ce sont les deux leaders incontestés de la musique sur Internet. Entre Spotify, le suédois, et Deezer, le français, c’est la guerre à qui aura le plus de membres. Ils n’ont aujourd’hui pas de véritable adversaires, bien que des acteurs comme la FNAC tentent d’introduire de nouvelles plateformes d’écoute musicale (ceci n’est pas un réseau social http://www.fnacjukebox.com/fr/).

Les options que nous aimons :

Spotify :

  • La possibilité d’installer des applications externes dans votre Spotify (Last.fm, NME, Songkick Concerts et pleins d’autres),
  • La radio intelligente à partir de ses playlists,
  • La possibilité de créer des playlists collaboratives,
  • Les playlists thématiques.

Deezer :

  • Les nombreuses applications (notamment Spotizr qui permet de transformer les playlists Spotify en playlist Deezer),
  • La nouvelle option Flow qui recherche de nouveaux artistes en fonction de vos dossiers playlists,
  • Le réveil Deezer pour se réveiller avec du bon son ;-)

Ces réseaux sont faits pour vous si : 

  • Vous aimez la simplicité et la qualité,
  • Vous recherchez une bibliothèque musicale très développée,
  • Vous êtes prêt à payer un abonnement (particulièrement pour Deezer avec la limitation d’écoute).

Capture d’écran 2014-05-26 à 15.31.37

Capture d’écran 2014-05-26 à 15.30.59

Vous l’aurez bien compris, l’offre en matière de réseaux sociaux musicaux est extrêmement large. Et encore nous n’avons pas complètement fait le tour, certains réseaux sont en train de monter comme l’américain Grooveshark par exemple. 

En conclusion, votre choix dépendra de ce que vous recherchez: des découvertes, des contacts ou encore une bibliothèque presque illimitée. Sur ce, nous vous souhaitons une bonne écoute ;-) !

Cafetier Onprenduncafe

Toujours à bloc, spécialiste des grands crus et rigoureux dans le dosage, je suis cafetier chez OP1C (et il y a du taf !)